Podcast, retard et fail

21 mai 2019

“L’échec nous sert de leçon, et non pas le succès !”Bram Stoker

Oyez, oyez! Chers Audacieux ! 

C’est avec déchirement et beaucoup de peine que je vous annonce, malheureusement, que je dois repousser la date de sortie de mon premier podcast !

Purée, elle annonce des trucs et elle ne le fait pas !

Oui, je sais, j’en suis la première attristée. J’ai fait deux enregistrements avec le même entrepreneur, deux journées de réglages et de montage sur Audacity, croyez-moi ou non, j’ai un peu la haine. J’ai mangé des tutos, des articles de blog et des vidéos YT pour comprendre le pourquoi, du comment, de la chose ! (Priscilla Audacity c’est bidon… Mais LogicPro c’est mieux)

Bonne nouvelle ! J’ai trouvé et j’ai décidé que ce n’était pas possible de sortir mon premier podcast.(Car ton MacBook Air est éclaté)

Pourquoi ? Mais pourquoi ?

Hier, c’était la fatalité. J’avais envie de tout lâcher. Je me suis dit « Voilà, t’es pas capable, t’es une quiche » ahhhh toi, tais-toi ! Le syndrome de l’imposteur, on ne t’a pas sonné ! 

J’étais face à mon ordinateur et j’avais envie de pleurer à chaudes larmes. 
Ainsi, je m’excuse envers la personne avec qui j’ai fait cet enregistrement. Pour lui, pour moi, pour mon égo, pour son talent, pour notre amitié. Il vaut mieux laisser mourir ce podcast. Il n’est pas à la hauteur de ce que je veux vous offrir. Le son n’est pas bon. Il y a un sérieux problème.

RIP podcast numéro un, tu seras mort à petit feu, dans la douleur, mais c’est mieux ainsi. 

Trêve de bavardage ! La suite maestro !

Quel impatience ! 

Après un café et beaucoup de temps à me plaindre de mes problèmes de riche… J’ai tout de suite posté sur mon Facebook « Hey les ami.e.s des contacts qui ont un studio d’enregistrement ? » 

Oui, j’ai décidé de régler le problème comme je pouvais ! Je me suis dit : Il me faut peut-être un studio d’enregistrement ? 
Grâce à mes contacts, je suis allée visiter un magnifique studio à Strasbourg. Le gérant m’a dit « On te pose avec un ingé son. Il te règle tout ça et c’est bon, tu enregistres. On t’ouvre les lieux mais tu dois juste être autonome. On a le matos, tu n’as pas besoin d’emmener le tien. »
Là, ça m’a fait tilte. Je me suis dit « Purée, il me faut « juste » un ingé son pour m’aider sur les réglages. Eux, ils ne veulent que me vendre un lieu, moi j’ai besoin de la technique. »

Re-belote un petit post sur Facebook « Y a un ingé son dans la salle ? » Clément arrive à moi tel un sauveur ! Alléluia. Là, je dis merci le réseau et le cerveau collectif.

On se fixe un rendez-vous de deux heures un dimanche en fin de soirée et bada-boum ! Le verdict tombe ! 

  1. Mon matériel est vraiment bien, voir trop… Il vaut mieux ça que le contraire !
  2. Audacity…c’est un peu archaïque. Go GarageBand (ceux qui ont Apple se reconnaitront). 
  3. Je sais régler ma carte son et GarageBand ! Héhé !
  4. Et le FAIL de ma vie ! Euh… Vous n’êtes pas prêts.  C’est tellement honteux et ridicule, que je n’assume pas. Ma carte son n’était pas détectée par mon Mac. Donc, j’enregistrais avec le micro de mon ordinateur. Avec le micro de mon ordinateur ! J’ai mis 500 euros dans un micro, si performant que je peux faire une interview au salon de l’agriculture, mais non, j’enregistrais avec mon micro d’ordinateur ! (Entre temps.. je l’ai revenu et acheté 2 micros !!! J’en ai eu pour 180€)
  5. Car oui, dans la boutique on m’avait dit « branchez la carte son et votre Mac la reconnaitra directement ! ». Pour les MacBook Pro oui mais mon Air non. (USB HUB mon ami !)
  6. Je dois télécharger les « pilotes » pour que de la carte son soit reconnue par mon Mac. (Solution trouvée ! Pas besoin de tout ça)

Dire que, j’étais prête à mettre de l’argent dans un studio. Au fond, je n’étais pas vraiment prête à manger des patates pendant le reste de ma vie. Et heureusement, j’ai réfléchi ! 
Il fallait, simplement, trouver un professionnel pour m’aider dans les réglages en deux temps, trois mouvements ! 
Ma seule obsession est de faire un podcast avec un son très agréable et de qualité. (Ahahahahahahah tu vas en chier, merci Maxime d’avoir prit le relais)
Je sais que le contenu va s’améliorer au fil du temps, mais un podcast audio avec un son à pleurer, il n’y a aucun intérêt.
Par moment, on arrive face à des obstacles, qui nous frustrent. On essaye de chercher des réponses, des solutions à des problèmes qu’on ne connait pas, car ce n’est pas notre métier ! 

Ni moi, ni vous, n’avons un cerveau illimité avec des connaissances illimitées alors grâce à mon aventure rocambolesque, j’ai compris que le cerveau collectif et le réseau sont de l’or en barre.  

De vous à moi, ça ne vous est jamais arrivé d’avoir un énorme problème ? Vous avez le nez dessus, vous êtes dans la rage et la lutte. Vous êtes dans un tel état de désespoir et de douleur, que vous avez envie de tout lâcher ? Et là, en un tour de main, le problème est réglé car il était ridicule !

Ma perfection et mon exigence me ralentissent ?

Certains auraient peut-être sorti cet enregistrement car ils se seraient dit « Ouais, mais j’ai quand même investi du temps. » 
Oui je m’étais formée sur Audacity, oui j’ai passé des heures et des heures de montage. Oui je vous l’ai annoncé et surtout, je l’avais enregistré 2 fois. 
Je suis exigeante et j’ai tendance à me dire « la perfection et l’exigence sont les pires défauts car parfois ça me ralentit » 

Vrai. Mes ami.e.s le voient bien, si ce n’est pas bien à 90%, je ne peux pas me lancer.  Les détails qui me bloquent peuvent être si infimes que c’en est ridicule.

Néanmoins, je pense qu’il faut rester focus sur son sixième sens. Si ça ne va pas, ne le faites pas. Recommencez, si vous voulez faire mieux car vraiment cela ne vous convient pas. Peu importe le temps ou l’argent, recommencez si vous pensez que cela en vaut la peine… Faites quelque chose qui vous plait et qui vous rendra fier.

N’oubliez pas une chose, la perfection n’a aucun sens, ça n’existe pas et ça n’existera jamais.
Tout simplement, votre perfection n’est pas la mienne et inversement. Faites attention, chipotez mais dans une bonne mesure. Nous sommes trop exigeants avec nous-même. Ne perdez pas forcément du temps dans des fioritures.
Je suis heureuse, de ne pas avoir pris la décision de le poster par dépit. Car, ce n’est pas l’image que je veux donner. 

Ce que je tire de cette expérience ?

  • Malgré que j’aie augmenté mes connaissances sur Audacity, je passe à GarageBand. (Puis LogicPro)
  • J’ai trouvé une solution grâce au cerveau collectif. 
  • Parfois les problèmes, les plus rageants, sont ridicules. N’ayez pas peur de demander de l’aide.
  • J’aime mon côté exigent avec moi-même et je ne changerais pas. (t’as eu raison !)
  • J’ai trouvé la musique du jingle (héhé en vrai balec, y en aura pas !)
  • Je suis encore plus motivée. (la folie ma jolie !)
  • Je dois mieux travailler mon entrée en matière et mon fil conducteur.
  • Je suis contente d’avoir essayé. Il n’y a pas d’échec : Champage, uniquement des moments pour apprendre ! 
  • Dans quelques mois, je rigolerais de ce gros FAIL. (Tu savais pas que tu le sortirais en novembre 2019…)
  • Il n’y a pas de hasard.

Podcasteuse numéro 2, j’espère que tu es prête car on enregistre bientôt ! Je vous donnerais la date fixe de diffusion, dans les jours à venir ! (On attendra… Six mois ! Pour enfin sortir quelque chose !)

Soyez audacieux, il n’y a pas de problème, y a que des solutions !

VOILAAAAA ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 comments on “Podcast, retard et fail

  1. Je te rassure, c’est en effet tout à fait normal d’en passer par là. En tout cas bravo pour ta résilience et ta capacité à faire appel aux compétences de ton réseau 👍🏻.

    • Priscilla Juin 18, 2019

      Oui c’est normal, mais c’est frustrant ! Ouf que j’ai un réseau et je le remercie, sinon je n’aurais jamais pu trouver la solution, ou j’aurais mis du temps..

  2. Déniz Mai 22, 2019

    Priscilla…. Tu racontes avec une telle fluidité et spontanéité que te lire devient un réel plaisir. On serait trop bête de croire que ceux qui réussissent y arrivent du premier coup… Loin de là.. Des fails… On en fait tous, et c’est ainsi que l’on grandit ! Merci pour ce rappel 😉

    • Priscilla Juin 18, 2019

      Merci pour ce message, ça me touche énormément !
      Oui on fait tous des rails, il ne faut pas en avoir honte !