Les prestations gratuites dans l’entrepreneuriat.

4 décembre 2019

C’est une question que je me suis posée quand je me suis lancée dans le freelancing. Lorsque je n’avais pas confiance en moi, que je ne me sentais pas crédible, que le syndrome de l’imposteur me collait à la peau et que je trouvais que mon portfolio était vide.

Vous avez et apportez de la valeur.

Je vous demande d’arrêter de faire des prestations gratuites alors que vous n’avez pas le temps ni l’envie sincère de le faire !

Si vous avez besoin de faire un projet pour vous confortez okay, mais pas plus. Vous allez tomber dans un cercle vicieux et vous n’oserez plus vendre votre service.

Arrêtez d’accepter pour plusieurs raisons :


  • Les prestataires 

Je pense que faire des prestations gratuites ne mène pas à une relation gagnant-gagnant, mais plutôt à un gagnant et un perdant/

Vous allez donner de votre temps pour peu en retour. Vous allez mettre votre énergie et votre focus dans des projets qui vous rapportent au maximum, je ne parle pas uniquement de l’aspect pécuniaire. 

Comme dirait si bien une connaissance « Ne fais rien gratuitement ! ». 

Si c’est à titre associatif, il n’y a pas de débat. Si vous voulez aider un ami, soit vous négociez quelque chose qui vous rend gagnant-gagnant, sinon vous pouvez être « consultant » ou un mentor. 

Vous lui donnez des tips par-ci ou par-là, mais ne devenez pas le sauveur par pitié et encore moins le bourreau. Parfois, sans être malhonnêtes ou sans forcément être un profiteur, les gens ont tendance à abuser de votre gentillesse.

Posez le cadre, c’est important !

Si cela ne concorde pas avec vos envies, dites non. 

En disant non, vous dites oui à vous-même, car vous vous respectez ! Il n’y a pas pire que de dire oui à contrecœur ! 

Vous vous êtes déjà mis dans une relation amoureuse par pitié ? Vous avez déjà eu des relations sexuelles par pitié ? Si c’est le cas, vous vous sentiez fort probablement salis et remplis de regrets. 

Peut-être que vous ne vous sentez pas légitime, car votre prestation « Vous paraît si simple, donc pourquoi la faire payer ? »

Si la personne vient vers vous, c’est qu’elle ne sait pas faire ! Par conséquent, vous lui apportez de la valeur et vous lui donnez de votre temps. 

Elle vient vers vous, car elle ne sait pas faire ou elle ne voulait pas faire. 


  • Les porteurs de projets. 

Au début, je demandais l’aide à mes potes, mais le problème c’est qu’on prend de leur temps alors qu’ils ont mieux à faire ! 

Il y a deux possibilités :

  • Vous apprenez à le faire,
  • Vous déléguez.

Ne croyez pas que tout va être gratuit, ça ne vous aidera pas dans votre parcours d’indépendant à venir ! 

La qualité ne sera pas autant au rendez-vous que si vous payez une personne compétente pour le faire. De plus, vous ne serez pas dans les priorités des gens que vous ne payerez pas. 

Si vous n’êtes pas pressés, tant mieux, car vous allez attendre de très longs jours. 

Je croise aussi bien trop de petits entrepreneurs en herbe qui veulent avoir tout à prix bas pour que l’on casse bien le marché.

Exemple récurrent « on va prendre un stagiaire en développement web pour faire notre application, il le fera gratuitement où on lui donnera des parts ».

Non.

Il n’a pas le temps ni l’envie de le faire gratuitement.

On ne paye pas avec les parts de sa boîte.

Investir 

Vous ne pouvez pas croire qu’en n’investissant pas un centime votre affaire va marcher. Si vous n’êtes pas prêt à investir dans votre affaire, qui voudra le faire pour vous ?

Nous n’avons pas toutes les mêmes règles du jeu. Certains partent avec plus d’argent en poche, d’autres ont les poches trouées.

Tant pis, il y aura toujours des solutions et des opportunités qui se trouveront devant vous. 

La gratuité vous permet juste de croire que tout est plus facile, mais jusqu’à quand ? Quel est le travail accompli derrière, saura-t-il à la hauteur de vos attentes ? 

Petit mot de la fin, vous ne pouvez vous permettre de critiquer le travail fourni si vous n’avez pas donné en échange ou même un centime à la personne. Assumez. 

Si vous n’êtes pas prêt à investir en votre projet, n’attendez rien des autres. 

Soyez audacieux, ne soyez pas trop près de vos sous.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 comments on “Les prestations gratuites dans l’entrepreneuriat.

  1. Merci pour cette belle mise au point que je vais partager. Car comme le dit l’adage, l’Humain n’accorde de valeur qu’à ce qu’il paie. Après, cela peut être « gratuit » en argent, comme des articles, des vidéos, ou même un eBook que nous utilisons pour nous faire connaître stratégiquement. En fait cela demande quand même du temps et de l’implication de la part de nos lecteurs afin qu’ils puissent appliquer le contenu dans leur vie. Et ensuite, faire payer un juste prix, correspondant à notre valeur, et à ce que les personnes que nous visons sont amenées à mettre, permet de filtrer entre les « touristes profiteurs » adeptes du tout gratuit et un peu socialo-coco sur les bords, et les personnes sérieuses voulant aller plus loin et prêtes à faire les efforts nécessaires pour ça, en plus de l’argent et du temps que cela va leur demander.

  2. Priscilla Déc 5, 2019

    Oui c’est exactement ça 🙂

  3. Olivier STEMPERT Déc 8, 2019

    J’aime beaucoup la façon dont tu termines tes articles 🙂
    Mais je rejoins ce que tu dis, nous avons parfois plus tendance à consacrer plus de temps pour les autres que pour soi-même.
    J’aide volontiers les autres quand il s’agit de projets ou de recherches d’emplois. Je ne le fais pas tous les jours mais dès que j’ai du temps pour EUX et je le fais au maximum et à fond. Je devrais le faire pour moi aussi quand il s’agit de se consacrer sur ses loisirs ou ses projets notamment l’écriture ou la lecture.
    Merci à toi pour ces mots! 🙂

    • Priscilla Déc 16, 2019

      Merci Olivier pour ton commentaire ! C’est normal d’aider les autres mais il ne faut pas s’oublier 😉

      • Olivier STEMPERT Déc 26, 2019

        J’essaie de me consacrer davantage de temps ça fait du bien 🙂