N'ayez pas peur d'échouer

Originalite

Les 5 raisons d’utiliser le cerveau collectif 

26 mars 2019

Les 5 raisons d’utiliser le cerveau collectif 

« Le succès dans la vie ne peut pas être atteint si ce n’est à travers un effort coopératif, harmonieux et pacifique. Il ne peut non plus être atteint seul ou indépendamment. » Napoléon Hill

Hey les Audacieux,

J’ai toujours souhaité avoir des connaissances incroyables. Un savoir illimité et une mémoire gigantesque. Je l’ai voulu, vraiment ! Puis j’ai rapidement sortie le drapeau blanc, vers le lycée, quand tous les cours me passaient au-dessus de la tête. 

J’ai vite regretté mon manque de discipline et mon désintérêt total pour l’école. Puis avec le temps, j’ai compris que de toute façon la science infuse n’existait pas vraiment. J’ai fait le deuil de ce concept et de mes regrets. Je ne pouvais pas tout savoir, malheureusement et heureusement !

J’ai surtout pris conscience que ce n’est pas si important, car il existe d’autres moyens pour posséder les connaissances que l’on n’a pas. Il suffit juste d’être malin. Bien sûr, il faut lire, apprendre, aller à des conférences, écouter des podcasts, regarder des vidéos, etc. 

Néanmoins, aujourd’hui, je vais vous parler d’une autre technique. Une technique que l’on utilise sans s’en rendre compte. Une technique qu’on ne nomme pas ou que l’on nomme mal. Des personnes comme Andrew Carnegie ou Napoléon Hill appellent ça « le cerveau collectif ».

Le, quoi ? Pourquoi ? Où ? Comment ? Attendez, attendez, calmez-vous. 

Je vais vous expliquer en quoi le cerveau est un petit bijou ! C’est incroyable, immatériel et gratuit !

1. Un cerveau collectif est sans limite.

blog-entreprise-cerveaucollectif-strasbourg-alsace-soyezaudacieux

Nous sommes tous d’accord, nous avons tous un cerveau que l’on utilise à assez correctement, oui ? Mais comment utiliser toutes nos connaissances et nos ressources pour réussir individuellement ? Banco ! C’est compliqué. Car seul, on a 100 % moins de chance d’y aboutir. 

Le cerveau collectif, c’est simplement l’art de s’entourer des bonnes personnes. 

En effet, chacun d’entre nous possède des expériences, une vision, des ressentis et des formations différentes. Pour créer ce cerveau, il faut être minimum à deux. Par exemple, vous avez trouvé votre binôme et vous travaillez sur un sujet quelconque « Comment faire comprendre à mon chat que je ne suis pas son esclave ». Ensemble vous allez créer un troisième cerveau qu’on appelle « le cerveau collectif ». Par cette fusion, vous allez pouvoir aller plus loin et réussir.

2. Le cerveau collectif n’est pas seulement une association, mais c’est aussi de la coopération.

Vous l’utilisez quand vous créez une entreprise, lors des réunions comme les brainstormings – pas celles qui sont passives où vous écoutez avec un œil ouvert, car vous finissez votre nuit. Vous pouvez créer une intelligence collective même si vous créé un projet seul. 

C’est-à-dire ? Grâce à votre réseau, je vous remets le lien vers mon article. Oui grâce aux gens qui vous entourent ou que vous allez rencontrer. C’est pour ça que j’aime dire : il n’y a pas de hasard. J’ai rencontré énormément de personnes, plus folles les unes que les autres, plus inspirante l’une que l’autre. J’ai créé des cerveaux collectifs qui ont eu des durées de vie de cinq minutes, une heure ou une demi-journée. Certains sont des » one shot » et d’autres ont commencé il y a des mois et durent encore. Peu importe, un bon cerveau collectif résulte d’une seule chose : une coopération harmonieuse.

3. Créer du lien grâce au cerveau collectif.

Ceux qui me disent droit dans les yeux « Non mais je n’aime pas les gens » sociabilisez vous par pitié. Chaque personne que vous croisez dans la rue, dans la vie, partout, tout le temps, est un puit de connaissances incroyable. On créé des cerveaux collectifs à chaque instant. Le cerveau collectif permet de créer du lien et de déblatérer sur tout et n’importe quoi.

Dans l’idéal, il faut poser un cadre. Il faudrait se mettre dans une pièce au calme, avec les acteurs du cerveau collectif et présenter la problématique afin d’y répondre. 

En réalité, pour moi en tout cas, ça se passe rarement comme ça. J’ai fait beaucoup plus de cerveau collectif autour d’une pinte de bière. Je ne sais pas si c’est grâce à l’alcool, mais les idées vont bien plus vite. J’ai déjà eu des conversations passionnantes qui ont durée cinq heures sur des sujets de plans de communications, de stratégie, de SEO, de management, de développement personnel, etc.

blog-entrepreneur-cerveaucollectif-strasbourg-soyezaudacieux-min-1024x683

4. Le cerveau collectif permet d’atteindre un but. 

Oui, on crée ce troisième cerveau afin d’attendre un objectif précis. Souvent, un mot, une phrase, une rencontre m’inspire ou débloque des choses. C’est assez incroyable, ce n’est pas de la chance, mais de la magie. On peut appeler ça le pouvoir de l’intention ou de l’attraction. Ou simplement attirer les bonnes personnes et saisir toutes les opportunités.

Donc, dans un premier temps, on va à la librairie de son quartier et on achète « Comment se faire des amis ? » De Dale Carnegie. Ainsi, vous allez devenir une personne rayonnante et vous allez attirer des personnes comme vous. Oui, car les personnes négatives, dépressives et tout le champ lexical de la morosité, ça se sent, c’est palpable. On attire qui nous sommes. 

Pour atteindre un but précis sachez que chaque cerveau additionné augmente vos capacités de base et va vous permettre de créer le cerveau collectif.

5.Le cerveau vous mène à la réussite. 

Vous devez créer un site Internet sur les hamsters arc-en-ciel ? Pas de panique, dans votre réseau, il y a une personne qui va vous donner une astuce ou vous guider pour pouvoir réaliser votre objectif, je vous remets le lien de mon article sur les objectifs. 

Dans mon cas, j’étais novice dans la création de blog, mais j’ai persévéré. J’ai cherché sur Google, j’ai appris sur Openclassrooms, j’ai demandé des conseils à mon réseau. J’ai un cerveau collectif pour le SEO, pour la communication, pour le développement web, pour la photo ou les pitchs, etc. J’ai au moins une personne avec qui je peux créer un cerveau collectif pour chaque domaine. Si jamais je n’ai pas cette personne, je sais que je la trouverai avec le temps. Faites vous confiance, parlez de votre projet autour de vous. Personne ne pique les idées des autres, c’est une légende ou c’est des gens qui méritent d’être balancés au pont des corbeaux dans l’eau froide l’Ill.

blog-entrepreneur-cerveaucollectif-strasbourg-alsace-soyezaudacieux

Et moi ?

Comme je l’ai dit, j’ai un cerveau collectif pour pas mal de domaines néanmoins, j’ai créé un nouveau cerveau collectif avec des amis entrepreneurs, car travailler seul, ce n’est pas toujours évident. Que ce soit en termes de motivation, d’idée ou de créativité.

L’avantage, c’est que nous nous soutenons, nous travaillons sur différents sujets. Nous mêlons nos connaissances et nos talents pour atteindre des buts différents, mais notre volonté est de grandir ensemble même si nos objectifs ne sont pas les mêmes.

Je crois que j’aime beaucoup vivre dans ces cerveaux collectifs, car la façon de faire n’est pas la même, mais l’essence est identique, avancer, surpasser les obstacles, casser nos croyances limitantes et sortir de notre zone de confort. Nous joignons nos forces pour nous dépasser à tous les niveaux.

Maintenant vous avez votre projet, l’envie d’entreprendre, vos objectifs, votre réseau. Avez-vous créé votre cerveau collectif ? Je pense que vous allez vous y atteler de ce pas. 

Soyez Audacieux, créez votre cerveau collectif pour atteindre votre but !


Written by:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *