N'ayez pas peur d'échouer !

Podcast

Les 11 conseils inspirants de mes invités !

25 juin 2020

Les 11 conseils inspirants de mes invités !

Holà les Audacieux, 

Dans l’article de cette semaine, je vous partage les 11 conseils donnés par mes invités :

  1. «  L’échec fait partie dû fait d’avancer. Que l’on réussisse ou que l’on échoue, on avance. Le pire, c’est de rester sur place. Tu vas peut-être faire les choses que tu n’avais pas envie de faire; comme fermer une boîte ou virer des gens. Ce ne sont pas des trucs cool, mais ce sont des étapes obligées et importantes dans toutes entreprises. » Jules – Schlouk Map

Lien vers lepodcast 

  1. « S’associer, c’est pire qu’un mariage, car cela touche beaucoup à l’argent. On a chacun nos espoirs, on a chacun notre façon de faire les choses pour que cela marche. Malheureusement les choses peuvent évoluer moins vite si l’on ne veut pas les mêmes choses. » Fany – Les Herbes Folles

Lien vers le podcast 

  1. «  On résonne vraiment « projet ». C’est cela qui nous permet de vraiment bien accompagner les clients. Autant pour des Start-up, que des refontes d’identités ou pour de plus grandes marques. Nous sommes à l’écoute et on fait toujours passer le projet avant le reste. Par exemple, nos avis personnels ne sont que des soutiens sur les projets. » Ben&Jo – Agence de communication graphique

Lien vers le podcast

  1. « On s’est pris un « non » après 3 mois à parlementer avec la banque. Nous avons eu de gros retards dans les délais. On commençait à être « short » niveau revenus. Cela a été un gros coup dur et surtout psychologiquement. On s’est dit : « Mais en faite, est-ce qu’on va dans la bonne direction ? » J’ai pris 2 semaines pour faire un énorme benchmark puis je suis allé voir toutes les banques du coin. Au final, on a eu un « oui » de tout le monde (…) » Hadrien – Niu&You 

Lien vers le podcast

  1. «  Mon plus grand « down » a été ces dernières temps. J’ai passé 3 semaines à être incapable de travailler. J’avais tellement peur d’échouer, de ne pas aller dans le sens que je voulais. Juste le fait de travailler me bloquait. Je balisais trop. Mais pour le coup, ces semaines ont été bénéfiques. J’ai compris mon blocage, c’était : « si j’ai peur de travailler, c’est parce que j’ai peur de me casser la gueule ». Aujourd’hui j’ai retrouvé une belle énergie ! » Virgine – Frippy

Lien vers le podcast

  1. «  J’ai appris une chose : « Quoi que l’on fasse… mais quoi que l’on fasse, on sera critiqué ». On sera toujours le con de quelqu’un. On est forcément en marge de quelqu’un qui va considérer que ce n’est pas la bonne voie. J’ai appris à vivre avec et aujourd’hui, ça ne me dérange plus du tout. J’écoute et ça coule, ça coule, ça coule, ça coule, ça coule, ça coule et je ne m’arrêterai jamais en fait. Jamais. » Mylène – DA et Helloworking 

Lien vers le podcast

  1. «  Malgré tout ce qu’on critique sur notre pays, il y a des choses qui sont cool, notamment, quand je me suis retrouvé au chômage. Pendant 2 ans j’ai touché de l’argent, cela m’a permis de me lancer tranquillement. Je ne suis pas trop gourmand, je ne fais pas ça pour l’argent. Alors à partir du moment où si j’ai assez pour manger, payer mon loyer et payer les réparations de ma voiture, je suis content. Cela m’a permis de me lancer sereinement. » Fred- Agent immobilier 

Lien vers le podcast

  1. « J’ai toujours estimé que mes premiers clients devaient être ma carte de visite. J’ai préféré attendre avant de les choisir pour me dire : « Bah voilà mes premiers clients sont complètement en adéquation avec l’ADN que je veux porter dans mon agence » et c’est ce qui a été le cas. Mes premiers clients ont été Marmelade, Niu, Fun Ethic qui le sont encore et ce n’est pas pour rien. On partage énormément de valeurs.» Marie-Elisabeth  – 360 North Agence de communication

Lien vers le podcast

  1. « On a tous tendance à regarder « petit », car on n’ose pas regarder « grand » ! Ou alors quand on rêve grand, on se dit « Non, mais ce n’est pas possible. Descends de ton nuage. Tu rêves trop ! » Alors que… pas du tout ! Je pense qu’on a le droit de rêver et aussi grand que l’on veut. En voyant les choses « petit », on reste « petit ». Je ne dis pas « grand » pour me donner un genre ou quoi. C’est vraiment « grand » dans ce qu’on a envie de faire parce qu’il a une vision à long terme qui est intéressante. Que l’on soit chef d’entreprise ou même salarié. » Samia – Thérapeute spécialisée dans les sujets de l’échec et coaching entrepreneur.

Lien vers le podcast

  1. « Est-ce que l’homme est vraiment fait pour être spécialisé dans un domaine ? C’est pour cela qu’il y a les passions, les hobbys, pour que vous fassiez d’autres choses à côté. À travers de cela, vous pouvez développer des compétences (…) Le chemin de vie, il n’y en a pas qu’un, il y en a plusieurs. Si vous en avez un tous les 10 ans, vous pouvez en vivre 5, 6, 7 chemins de vie dans votre vie. » Lionel – Slasheur

Lien vers le podcast

  1. «  De toute façon, quand on t’accuse de quelque chose, la responsabilité est des 2 côtés. Je suis tout à fait d’accord pour dire directement les choses (…) Ils ne sont pas responsables car: quand tu parles à quelqu’un c’est 2 réalités qui se confrontent. Ta réalité n’est pas la même que la réalité de l’autre.  C’est pourquoi toi, tu n’es pas responsable de la manière dont sont accueillis tes propos dans la tête de n’importe qui. T’as pas à t’en soucier d’ailleurs. » Quentin – Magicien 

Lien vers le podcast

Dis-moi en commentaire quel conseil a le plus résonné en toi !

 


Written by:



One comment
  1. Olivier STEMPERT

    Ils sont tous résonnés en moi mais ceux de Mylène et Samia ont été important pour moi ! J'apprécie chaque podcast que j'ai pris le temps d'écouter! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *