N'ayez pas peur d'échouer

Originalite

Je suis créative et je vous emmer**

19 mars 2019

Je suis créative et je vous emmer**

« Les gens qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font. » Steve Jobs

Hey les Audacieux,

Petit coup de gueule du jour ! 

Je parle avec de nombreuses personnes, de tous les horizons et de toutes les catégories socio-professionnelles. Malgré que je sois majoritairement encadrée d’entrepreneurs, de créateurs d’entreprise ou de porteurs de projets. Je vois aussi de nombreux salariés, des cadres, etc. 
Puis avec le temps, je me rends compte que nous ne vivons pas dans le même monde ou que nous n’avons pas du tout les mêmes profils. Ni la même logique, ni la même façon d’aborder les choses. On n’a pas les mêmes mécanismes de raisonnements. Ce n’est pas grave, c’est même logique. 
Sachez que je ne jette la pierre à personne, je voudrais juste remettre l’église au centre du village. 

L’importance d’être créatif quand on veut créer son entreprise.

Les personnes créatives sont des profils très recherchés et plébiscités. Toutefois, j’ai la sensation que dans la croyance collective, c’est un défaut. Regardez comme on peut parler des artistes ; on aime dire qu’ils sont « borderlines. »

Arrêtez tout ! Débranchez votre cerveau, on le remet à zéro. Les créatifs ne sont pas des artistes fous dans leur monde, ça, c’est juste un stéréotype. 

Si vous voulez monter un projet, vous devez être créatif. Je l’ai vite compris en voulant créer mon entreprise. Si vous n’avez pas cette intelligence, vous ne sortirez jamais de la masse. La compétition est féroce, mais heureusement tout est encore à construire.
Je suis une passionnée de management, de la gestion, de la création d’entreprise. Mais cela m’a juste donné la possibilité d’être une personne de plus dans ces domaines. C’est un marché saturé par les diplômes et les gens qui se sentent très bien salarié. 
J’aime comprendre les tableurs, j’aime créer des outils de travail, j’adore apprendre des stratégies en tout genre. 
Avec le temps, j’ai compris que ce ne sont que des formalités. C’est de la culture d’entreprise qu’on peut tous acquérir avec de la théorie, de l’expérience ou en étant un autodidacte. 
J’aime ça, profondément, je pourrais passer ma vie à écouter des entrepreneurs ou papillonner dans des entreprises à droite et à gauche pour en apprendre plus. 

Qu’est-ce qui fait la différence entre un entrepreneur et les salariés ?

La différence entre un salarié, surtout un cadre, et un porteur de projet, c’est la créativité. L’envie de sortir quelques choses de son imagination et de le créer. Certains sont très heureux de ne pas être dans « les personnes créatives ». 
Mais c’est très bien ! Tu sais pourquoi ? Car les personnes créatives sont juste et simplement, tes patrons, les fondateurs de ton poste, de ton salaire et de tes avantages en nature. 
Ça tape allègrement sur les créatifs, mais en fait, tu tapes sur les gens qui ont révolutionné ce monde. Des personnes qui ont porté leurs rêves, leurs passions pour que tu vives mieux qu’avant. Maintenant, tu es dans ton petit confort, tu as le cul vissé dans ton canapé et tu chill devant Netflix. 

Tu es l’opposé des créatifs ? Oui ? C’est fantastique car tu sais pourquoi ? 

En tant que personne créative – avec un esprit très « directeur » (désolé) – crois moi que je t’aime bien. J’aime ta personnalité, ton engagement. J’aime tes dents qui rayent le parquet, car j’ai besoin de personne comme toi. Je m’en contrefou que tu créé ou pas. Ce que j’aime, ce sont tes connaissances, tes diplômes, ton expérience et ta volonté à me montrer ton égo de salarié dévoué. 
Tu viens tous les matins content, ou pas, peu m’importe. Tu m’aides à faire avancer mon rêve, mon bébé, mes futures vacances. 
Tu nourris le savoir que je n’ai pas et je t’en remercie chaleureusement. 
Je sais que c’est plus confortable d’avoir un bon salaire que de construire quelque chose d’incertain. Il est plus judicieux de prendre un travail qui nous apporte la sécurité, la possibilité d’avoir un toit et ainsi pouvoir profiter de ses journées sans crainte du lendemain. 
Pour moi et comme mes autres ami.e.s entrepreneurs ; c’est trop simple, c’est une routine monotone et pas assez galvanisante. 

Le créatif peut être un aussi bon créatif qu’un bon gestionnaire. Ce n’est pas des oppositions, c’est de la corrélation pure. Il faut alimenter ces deux intelligences, pour tirer son épingle du jeu.
Les créatifs sont des personnes visionnaires. Elles chamboulent tout. Elles bougent les lignes et changent les codes. Elles créent le monde de demain. Tu diras merci à Edison, aux frères Wright, à Jobs, à Ford, à Larry Page et Sergey Brin, etc. 

Tu diras merci à tes vêtements, ta brosse à dents, ton gel, ta douche, tes toilettes. Remercie tout ce qui te rend un occidental avec tes petits problèmes de riches : « Je mets plutôt du gel à l’argile ou de la laque ? » 
Car tout ce que tu as, tout, tout ce qui t’entourent, même ta bougie, est sortie de la tête d’un créatif.
La prochaine fois que tu critiqueras « un créatif », tu arrêteras de le dire dans le vent et t’iras voir la personne qui a fondé l’entreprise qui t’embauche ! Ahhh là… Bizarrement y a plus personne !

Blog-Strasbourg-entrepreneur-alsace

En vrai… C’est bien triste. C’est triste de mettre des étiquettes sur les gens. La vie, c’est toujours pareil : les classes, les cases et les concours de « qui a la plus grosse ». 

Dans un monde idéal, la compétition ne devrait pas exister de façon si néfaste. En réalité, la compétition existe, car les gens n’ont pas confiance en eux et qu’ils s’en nourrissent pour évoluer. De plus, nous grandissons dans une société qui nous met en compétition depuis toujours. Alors que réellement, « La vie n’est pas une compétition, elle est un jeu ».

Vous voulez augmenter votre créativité ?

Rassurez-vous, nous pouvons tous stimuler cette intelligence. Il y a quelques mois, je me suis dit que c’était à mon tour de m’y mettre vraiment. J’ai commencé par réaliser un rêve d’adolescent, je me suis acheté un appareil photo reflex. Dès cet instant, ça a été la révélation. C’était comme si toute la créativité enfuit en moi, avait jailli. Cela m’a permis d’ouvrir toutes mes possibilités et désormais, j’ai une multitude d’idées . 

Créer ce blog m’a aussi aidé à m’ouvrir. Aujourd’hui, je nourris ma créativité au quotidien. J’ai pu trouver des projets qui me parlent et me passionnent. 

Être créatif n’est pas dévalorisant, c’est un magnifique atout. Être créatif, c’est apporter sa pierre à l’édifice.

Ainsi, je vous conseille de fréquenter des personnes créatives, des personnes qui ne s’arrêtent jamais sur leurs acquis, qui veulent donner ce quelque chose qui manque, qui ne se contente pas de vivoter et de regarder le journal télévisé. Jetez votre télé et Netflix, vivez votre vie pleinement et sans limite. Soyez fou, soyez hors norme. 

Soyez audacieux, soyez créatif.


Written by:



4 comments
  1. En effet 👍🏻 Tout ce qui existe à l’heure actuelle existe parce que, quelqu’un, un jour, a été assez « fou/folle », assez créatif, pour l’inventer, se battre pour son idée, et en faire une réalité. Merci pour ce rappel 🤗.

    • Priscilla

      Tout à fait Eric, c'est après une conversation houleuse que cette idée d'article met venu en tête. On oublie trop souvent que rien n'a été fait sans une personne folle qui a voulu concrétisé une idée qu'elle avait en tête.

  2. Déniz

    Je te kiffe !!!! Ton franc-parlé et ta créativité ! Inspires-moi, nous encore. C'est avec ce genre de personne comme toi que nous avancerons vers un Nouveau Monde. Je t'embrasse...

    • Priscilla

      Haha merci Déniz, ton retour me fait très plaisir ;) en avant pour la suiiiite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *