Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’inviter Clémence. Elle est illustratrice et plus précisément « Dessinatrice de dinosaures ».

Loin des grands blockbuster sensationnels qui vous feront frémir dans votre canapé, Clémence a choisi de dessiner des dinosaures plus doux, colorés, qui ressembleraient presque à des animaux de compagnies, à des petits chats. 

Elle aime dessiner des dinosaures, car c’est cool, mais derrière ces belles couleurs, il y a énormément de connaissances accumulées sur ses grandes bestioles afin de pouvoir les dessiner pour des livres jeunesse ou pour des livres plus poussés. 

Rien n’est laissé au hasard, bien au contraire.

Elle a su s’entourer de professionnels pour coller au mieux à ses petites bêtes.

 

🎧 Durant 57 min, écoutez Clémence, nous parler de son métier d’illustratrice et de :

💥 Sa passion pour les dinosaures,

💥 Pourquoi les animaux et pas les humains ? 

💥L’évolution des illustrations en fonction des découvertes,

💥Son parcours de Freelance et de ses difficultés,

💥 Son avis sur les films Jurassic Parc (important !),

💥 Deux anecdotes marrantes.

Belle écoute,

 

Son Instagram.

 

Ce podcast a coûté : 6 messages, 1 heure 15 d’interview, 2h de montage, 2 cafés, 1h de graphisme et de rédaction !

 

Ne ratez plus un seul épisode, inscrivez-vous à la newsletter. 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One comment on “Épisode #53 : Clémence – Tritri Choupi, illustratrice et dinosaures.

  1. Olivier Stempert Nov 24, 2021

    Un podcast curieux et qui sort de l’ordinaire!

    Ce genre d’activités me fascine et m’intéresse grandement 🙂
    J’apprécie la passion et la chemin parcouru par Clémence.
    Comme elle le dit, c’est bien de définir ses objectifs, savoir ce que l’on veut.

    Elle explique que ça être intéressant pour elle de faire un travail qui plaît aux autres et qui se démarque.

    J’apprécie le fait qu’elle ait fait un travail d’introspection sur elle-même et qu’elle a fait une autocritique sur la manière dont elle faisait/pouvait faire sa promotion.
    Elle fait des produits uniques, ça la différencie 🙂

    J’apprécie aussi la façon dont elle peut travailler en pouvant faire un mix de contenus sur le web et du contenu avec des matériaux physiques avec de la gouache et des crayons de couleurs. Elle monte ceci sur Instagram, c’est une bonne valorisation de son travail 🙂

    J’apprécie quand elle parle pour un artiste de connaître la théorie de la couleur car tout le monde ne la connaît pas.

    La théorie de la CLÉMENCE est aussi fortement intéressante, qu’elle soit du passé, du présent ou du futur, il faut savoir utiliser ceci à bon escient.

    Pour terminer mon avis, j’aurai retenu une belle citation : “je ne suis pas dessinatrice avec les traits, je dessine avec les couleurs” 🙂