La majorité des entrepreneur.e.s que vous croisez ne vous disent pas la vérité. 

Avoir son business est devenue une mode qui a dépassé les frontières de l’Amérique. Elle est arrivée en France avec ces grands sabots, avec la Startup Nation, pour vous susurrer à l’oreille « Être entrepreneur.e c’est si simple, que fais-tu encore salarié.e ? » 

Vous pouvez hausser les épaules et répondre « Je ne sais pas » car on ne devient pas entrepreneur comme ça, on ne le choisit pas, souvent ça nous tombe dessus par hasard. 

👉 95% du temps cela part :

  • D’un constat : “il manque un truc”,
  • On veut répondre à un problème,
  • On n’en peut plus d’être salarié.e,
  • Quelqu’un nous pousse à nous lancer,
  • On continue un projet qu’on a lancé dans un projet d’étude.

👉 Puis les 5% :

  • On se lève un matin en voulant être entrepreneur.e.

 

En créant mon réseau, je ne voyais que des gens positifs qui avaient réussi très facilement leur entreprise. Ils étaient là, souriant, à expliquer aux autres comment faire pour réussir leur business. 

Je les ai écouté, j’ai lu des livres, regardé des vidéos pour monter un business qui marche en 2 mois ou monter la nouvelle startup famous en 1 mois, pour moi aussi tendre à ce rêve que j’ai d’entreprendre depuis l’âge de mes 14 ans.

 

Après avoir lancé ma boîte, par hasard, ça n’a été que désillusion sur désillusion : burn-out, phase de down, idées noires et des mauvaises expériences. 

 

Je me suis posé la question si j’étais la seule personne à naviguer sans carte, les voiles déchirées et le bateau percé ?

Plus le temps passait, plus j’avais la conviction de ne pas être la seule à vivre une aventure entrepreneuriale compliquée et douloureuse. 

Après une année à écrire des articles sur mon blog, j’ai eu besoin d’un nouveau challenge. Créer mon podcast pour parler de la vérité dans l’entrepreneuriat : les côtés sombres et darkweb des entrepreneur.e.s.

J’ai décidé de rencontrer des gens qui m’inspirent, que je ne connais pas forcément pour en parler et j’en ai appris plus que je ne pouvais me l’imaginer. 

 

 

Le podcast

Chaque semaine, j’accueille des personnes audacieuses qui n’ont pas peur de parler sans langue de bois de leur parcours d’entrepreneur.e.

Le RDV des Audacieux c’est votre shot de bienveillance et de courage pour vous dire que vous n’êtes pas seul.e. Vous n’avez pas atteint vos objectifs en 6 mois ? Vous n’êtes pas à Bali en train de boire un mojito ? Vous êtes dans la norme, tout va bien.

 

Un nouvel épisode chaque samedi matin.

 

Ne plus rater un épisode, inscrivez-vous à la newsletter.